À propos de la programmation

S’appuyant sur le concept du degré de liberté en statistique,
l’identité éditoriale du dB se définit en un nombre de valeurs aléatoires qui ne peuvent être déterminées ou fixées par une équation. 

Ce qui caractérise son orientation est surtout un pluralisme volontairement dissonant et discordant. Seul un certain équilibre entre longs, moyens, courts et très courts formats y est recherché.

Des contenus sonores « protéiformément » éclectiques, dont un panel plus adapté au jeune public, sont glanés pour être proposés à l’écoute.

La programmation peut être établie en cohérence avec une thématique du festival ou de la manifestation.

———————————————–

La sélection des contenus sonores et des programmes reste subjectivement assurée par la bande passante du Dixième de BelElle se conforme aux obligations légales de diffusion et respecte des règles déontologiques et éthiques, telles que celles de proscrire les contenus à caractère sexiste, raciste, xénophobe, homophobe, antisémite, révisionniste, négationniste, injurieux, diffamatoire et discriminant, envers une ou des personnes, en raison de leur appartenance ou de leur non-appartenance, vraie ou supposée, à une religion.